MDT – Configuration du Deployment Share

Nous allons voir dans ce troisième chapitre consacré au MDT, comment configurer le Deployment Share.

I. Importation de l’OS

Nous allons tout d’abord intégrer l’OS que l’on veut déployer. Dans notre exemple, ce sera Windows 10 v1511.

Pour cela, dans notre Deployment Share, faites un clic droit sur « Operating Systems » et sélectionnez « Import Operating System » :

mdt_conf1

 

Une fenêtre s’ouvre alors. Vous avez plusieurs options selon l’image que vous voulez déployer. En effet, vous pouvez déployer à partir d’un dvd, cd, ISO. Mais vous pouvez déployer aussi à partir d’un fichier WIM personnalisé ou à partir d’un fichier généré par un précédent déploiement de Windows.

Dans notre cas, nous allons utiliser un ISO décompresser donc nous laissons la première option et cliquons sur « Next » :

mdt_conf2

 

Il faut maintenant lui indiqué le chemin vers le dossier contenant les fichiers de l’ISO décompressé de notre système d’exploitation. Cliquez sur « Browse… » pour afficher l’explorateur et naviguer vers votre arborescence. Une fois sélectionné, cliqué sur « Next » pour continuer :

mdt_conf3

 

Vous pouvez renommer le fichier. Cliquer sur « Next » pour passer cette étape :

mdt_conf4

 

Un petit récapitulatif vous sera affiché avant d’intégrer dans votre Deployment Share l’OS. Cliquer sur « Next » pour commencer l’intégration :

mdt_conf5

 

Une fois fini, cliquez sur « Finish » pour terminer l’intégration.

 

II. Importation des pilotes

Nous avons vue précédemment comment récupéré les pilotes tierces installer sur une machine « Master ». Nous allons maintenant créer un dossier par modèle de machine déployer et intégrer les pilotes dans notre Deployment Share pour pouvoir ensuite les déployer automatiquement selon le type de machine.

Pour cela, faites un clic droit sur « Out-of-Bow Drivers » et « New Folder » :

mdt_conf6

 

Une fenêtre s’affiche alors, il faudra entrer le modèle de votre machine déployer et cliqué sur « Next » pour le créer. Dans notre exemple, ce sera un « Optiplex 9020 » :

mdt_conf7

 

Une fois créer, faites un clic droit sur le nouveau dossier créer et cliqué sur « Import Drivers » :

mdt_conf8

 

Il faudra alors sélectionner le dossier contenant tous les drivers. Une fois sélectionné, cliqué sur « Next » :

mdt_conf9

 

Un petit récapitulatif est afficher, cliquer sur « Next » pour lancer l’intégration des pilotes :

mdt_conf10

 

Une fois fini, vous devriez avoir une liste complète des pilotes intégrer au Deployment Share.

mdt_conf11

 

Nous verrons dans le chapitre « Ajouter un paramètre à la séquence de tache » les paramètres à ajouter pour exécuter les bons pilotes selon le modèle de la machine.

 

III. Importation des applications

Nous allons maintenant intégrer les applications qui seront installé à la suite du système d’exploitation. Pour cela, vous devez faire un clic droit sur « Application » et « New Application » :

mdt_conf12

 

Nous intégrerons des applications avec les sources donc le premier choix. Vous pouvez choisir la deuxième option si vous avez accès à vos applications via un chemin réseau DFS et la troisième est spécifique et permet de créer un groupe d’application à installer automatiquement.

Dans notre exemple, nous laissons par défaut. Cliquer ensuite sur « Next » :

mdt_conf13

 

Il faudra ensuite renseigner le nom de l’application et en option l’éditeur, la version et la langue de l’application.

mdt_conf14

 

Il faudra ensuite sélectionner le dossier qui contient l’application :

mdt_conf15

 

On nous demande ensuite une ligne de commande à exécuter pendant l’installation. Cela permet d’installer le logiciel en mode silencieux par exemple.

Dans notre exemple, nous allons juste exécuter l’installation du logiciel. Il faudra donc mettre le nom de l’exécutable :

TeamViewer_11.exe

mdt_conf16

 

Vous retrouvez ensuite votre logiciel dans la liste des applications qui seront déployé par la suite.

mdt_conf17

 

Nous faisons la même manipulation pour Office 2010.

 

Nous retrouverons beaucoup d’option pour paramétrer Office 2010 dans un prochain article

IV. Création de la Task Sequence

Pour créer une séquence de tâche, cliquez droit sur « Task Sequence » puis cliquez sur « New Task Sequence », ici nous allons pouvoir paramétrer le déploiement de l’image, injection de driver.

Une fois la page d’information remplis, vous aurez le choix entre plusieurs types de séquence de tache. Nous n’allons pas toutes les expliqué ici mais nous allons en voir deux intéressantes.

La première, Standard Client Task Sequence, par défaut, est celle que nous allons choisir, permet de sauvegarder les données utilisateurs, de réinstaller le poste, de réinjecter les données, de faire les installations de drivers, d’applications, de descendre les mises à jour, et de capturer l’image.

mdt_conf18

 

Tandis que la seconde, Standard Client Upgrade Task Sequence permet de faire une mise à niveau de Windows. Par exemple, déployé la mise à niveau de Windows 7 vers Windows 10.

Cela permet de ne pas télécharger sur chaque poste l’image de Windows 10 via Windows Update et de prendre beaucoup de ressource réseau. La mise à jour sera déployée et commencera l’installation de Windows 10 tout en gardant la session de l’utilisateur.

 

Une fois la séquence de tache ajoutée, il faudra sélectionner pour quelle version de Windows 10 :

mdt_conf19

 

On peut ajouter une licence de Windows en volume :

mdt_conf20

 

On peut définir plusieurs paramètres, entre autre le nom de l’entreprise ou la page d’accueil de IE :

mdt_conf21

 

Il est recommandé de mettre un mot de passe pour l’administrateur local :

mdt_conf22

 

Une fois tous ces paramètres renseignés, votre séquence de tâche sera créé.

Ensuite pour avoir accès au paramètre de la séquence, vous devez faire un clic droit sur cette dernière et « Propriété » :

mdt_conf23

 

V. Ajouter un paramètre à la Task Sequance

Nous allons voir maintenant comment définir les pilotes à injecter selon le modèle du pc.

Pour cela, il faut aller dans les propriétés de la séquence de tache comme vue précédemment. Il faudra ensuite cliquer sur « Task Sequence » et « Preinstall » :

mdt_conf24

 

Une fois dans ce dossier, il faudra créer un nouveau groupe. Pour cela, cliqué sur « Add », « General » et « Set Task Sequence Variable » :

mdt_conf25

 

Il faudra ensuite renseigner les différents champs comme ci-dessous :

mdt_conf26

 

La valeur « %Model% » permet de définir comment les drivers sont injecter. On peut par exemple organiser par OS, constructeur puis model ce qui donnera « Nom de l’OS TYPE\%make%\%model% ». Cela dépend de votre organisation et besoin défini au début.

 

Il faut ensuite monter la task pour qu’elle soit au-dessus de « Inject Drivers » grâce au bouton « Up » ou « Down » comme ci-dessous :

mdt_conf27

 

Une fois cela fait, il faudra juste cliquer sur « Appliqué » pour que les paramètres s’enregistre.

 

VI. Configuration du Boostrap.ini et CustomSetting.ini

Nous allons maintenant configurer les différentes étapes que l’on veut ou non avoir pendant le déploiement ainsi que l’intégration dans un domaine AD. Pour cela nous devons accéder au fichier de configuration Bootstrap.ini et CustomSettings.ini qui se trouve dans les propriétés du dossier DeploymentShare :

mdt_conf28

 

Dans l’onglet « Rules » vous trouverez le fichier « Bootstrap.ini » et les différents paramètres du « CustomSettings.ini » :

mdt_conf29

 

Le fichier customsettings.ini est lui appliqué à partir de la connexion au partage, et ce, jusqu’à la fin du déploiement.

Dans le fichier CustomSettings.ini permet entre autres de :

-Cacher des menus

-Modifier les paramètres régionaux de l’assistance d’installation

-Définir des actions par rapport à l’environnement (Sous-réseau / MAC Adresse / Etc…)

-Définir des règles de nommage des machines.

-Définir des résolutions d’écran selon le modèle de machine.

-Ajout du domaine de l’entreprise

Et bien d’autres choses, vous pouvez trouver toutes les variables directement dans l’aide d’MDT.

 

Voici le contenu de mon fichier CustomSettings.ini :

mdt_conf30

 

Le bootstrap.ini est le fichier de réponse qui est appliqué avant la connexion au partage de distribution.

Dans mon fichier, je renseigne les informations d’authentification ainsi que le code pour les informations régionales.

mdt_conf31

 

A savoir que dès lors que vous modifiez le fichier Bootstrap.ini, il est nécessaire de mettre à jour votre Deployement Share.

 

VII. Mise à jour du DeploymentShare

Il faut maintenant mettre à jour votre DeploymentShare pour créer votre image iso et wim, ce qui permettra de les déployer par la suite.

Pour mettre à jour, il faudra faire un clic droit sur votre dossier de déploiement et cliqué sur « Update Deployment Share » :

mdt_conf32

 

Pour la première mise à jour, nous allons générer les images, ce qui prendra un peu plus de temps qu’une mise à jour :

mdt_conf33

 

Cliquez sur « Next » jusqu’à la création des images :

mdt_conf34

 

Une fois terminé, vous devriez avoir dans votre dossier « DeploymentShare$ » ces dossiers :

mdt_conf35

 

Pour trouver votre fichier .wim ou ISO qui nous intéresse, il faut aller dans le dossier « Boot ». On trouvera les deux formats x86 et x64 :

mdt_conf36

 

VIII. Conclusion

Vous n’avez plus qu’à lancer l’installation de votre déploiement sur une VM pour tester le bon déroulement de votre déploiement. L’étape d’après et de tester sur une machine test.

Une fois que toutes les étapes sont correctement initialisées, on pourra commencer le déploiement en production.


Posté le jeudi 02 février dans Logiciels, MDT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web

Retour vers le haut